Vuelta a Espana 2019 – Etape 19 : Avila-Tolède

Petite accalmie avant le feu d’artifice de demain ? Pas du tout ! A Tolède, non loin de Madrid, le final en pente devrait offrir une chance aux puncheurs.

Tolède Vuelta

Déroulement de la course

Lieu d’une victoire mémorable de notre Alexis Gougeard national en 2015, c’est donc d’Avila que les coureurs vont partir. Ça devrait partir vite puisque l’on attaque l’Alto de la Paramera d’entrée. 12 kilomètres pour sortir sur une pente faible à 2.6%.

Ensuite, il faudra attendre pour voir un peu d’action. La météo s’annonce capricieuse ! Il y a encore des possibilités de bordures dans les 50 derniers kilomètres. Primoz Roglic va devoir s’accrocher, la fin de journée pourrait s’avérer difficile pour ses équipiers.

Si l’étape est dessinée pour sprinteurs (vraiment ?), le final sera piégeux, et la plupart d’entre eux ne passeront pas !
En effet, le dernier kilomètre va aller taper une pente en pavés. Ce n’est pas le Ronde, mais ce ne sera pas du tout cuit pour les sprinteurs !

Après avoir traversé un pont où le placement sera la clé, le peloton arrivera pleine balle dans une pente à presque 8% ! Les pavés devraient freiner net la plupart des coureurs et le punch pourra s’exprimer.
Le mot « pavé » est d’ailleurs un bien grand mot, ceux-ci restent réguliers et devrait pas forcément favoriser les spécialistes des flandriennes.

Favoris

Sam Bennett : Bien au-dessus de la mêlée à Oviedo, l’irlandais devrait trouver à qui parler à Tolède. Impressionnant vers l’étape désormais mythique de Guadalajara, il est le meilleur sprinteur de cette Vuelta, mais le final aura pas un impact sur sa performance. Peut-il se surpasser ?

Deceuninck Quick-Step : La formation belge a plusieurs cartes sur ce final. Zdenek Stybar, 12e à Oviedo, mais dont les pourcentages moins important et la montée tout en force des pavés vers l’arrivée laissent espérer une grosse perf du Tchèque. Philippe Gilbert ? Après deux victoires, peut-il faire le hat-trick ? A moins que Rémi Cavagna brouille les cartes ?

Trek-Segafredo : Avec John Degenkolb, 7e à Oviedo, qui appréciera ce genre d’effort et surtout Edward Theuns dont l’aide pourrait s’avérer précieuse pour l’allemand. A moins que la formation américaine décide de faire l’inverse. Un podium est envisageable !

A surveiller

Tosh Van Der Sande : Complètement oublié, il a pris déjà trois tops 10 sur cette Vuelta, dont un à Oviedo. Il a récemment pris une victoire difficile à Thuin en Wallonie, une performance qu’il pourrait refaire ici à Tolède.

Alex Aranburu : Arrivée idéale pour la nouvelle recrue d’Astana ! Il devrait avoir une chance de se mesurer aux meilleurs à Tolède sur une pente qui l’avantage.

Pronostic

Quick-Step a les clés de la course. Les favoris pourraient tenter un mouvement pour déstabiliser Primoz Roglic sur des bordures, ce qui pourrait donner une course impressionnante avec une arrivée terrible à Tolède. La formation belge va donc encore se frotter les mains ! Philippe Gilbert peut-il en passer une troisième ? Le final est parfait, mais il l’est encore plus pour Zdenek Stybar. Pour l’instant plus équipier, le Tchèque devrait être fortement tenté de prendre sa chance aujourd’hui.

Pronostic du Guidon : Zdenek Stybar

Laisser un commentaire