Vuelta a Espana 2019 – Etape 13 : Bilbao-Los Machucos

Arrivée terrible à Los Machucos ! Véritable enfer avec des pourcentages délirants, les écarts ce soir devraient donner une première indication sur le classement final.

Los Machucos Vuelta

Déroulement de la course

En voilà une bonne étape d’un Tour d’Espagne ! Une succession de cols et un final aux pourcentages qui feraient monter aux murs. Ça va secouer !

Ca va surtout secouer pour l’échappée. La course va se lancer pour eux dans les 30 premiers kilomètres. Nous devrions avoir le groupe final à la sortie de l’Alto de Escrita (5.6kms-4.4%), sinon à l’Alto de Ubal, plus difficile (7kms-6.7%). S’en suivent deux longs cols classé en 2e catégorie, uniquement là pour voir des hommes se battre pour les KOMs. Le Collado del Ason, longue rampe de 12 kilomètres à 4% ne devrait inquiéter personne. Le Puerto de Alisas lui, devrait commencer à chauffer un peu les jambes avec 8.7 kilomètres à 6.1%. Deux cols où le peloton devra chasser si les favoris veulent la victoire…

Maintenant, les 30 dernières bornes. La course va s’emballer dans le Puerto de Fuente las Varas. Environ 8 kilomètres à 4% qui devrait être franchi plein gaz pour éliminer les plus faibles. Un groupe réduit va s’attaquer à l’Alto de la Cruz de Usano. Petit col bien utile pour décanter la course avant Los Machucos ! Un peu plus de 3 kilomètres à 5.3%, suffisant pour étendre le peloton des favoris.

Débute alors Los Machucos. Deuxième apparition après l’étape de 2017 remportée par Stefan Denifl (déclassé depuis), l’ascension avait fait du dégât. Alberto Contador s’était envolé, à l’audace pour un gain de temps de près de 40 secondes, et plus d’une 1’20 sur le leader Chris Froome. C’est ce qu’il devrait se passer aujourd’hui encore. La situation au général fait que l’attaque doit prévaloir maintenant dans les tactiques d’équipes. Avec des pointes à 17% puis 25%, la torture de Los Machucos sera réservée au meilleur grimpeur de cette Vuelta.

Los Machucos

Favoris

Primoz Roglic : Pour le slovène, cette Vuelta n’est plus qu’une longue attente tout en contrôle. Il aime les forts pourcentages et sait qu’aujourd’hui est une journée décisive pour son maillot. Il doit la passer avec sérieux.

Alejandro Valverde : L’espagnol n’était pas là en 2017. Il va donc découvrir une ascension où il pourrait bien briller. Toujours aussi à l’aise sur les forts pourcentages, il attendra tranquillement le dernier kilomètre pour planter une banderille.

Miguel Angel Lopez : 2e en 2017 (ou 3e avant déclassement), le colombien est le plus armé pour l’emporter. Il a fait fort impression ces derniers jours, mais a besoin de mieux calibrer ses attaques. Il semble vouloir trop bien faire. Los Machucos se réserve pour les purs grimpeurs, et il est le meilleur de cette Vuelta.

Nairo Quintana : Quel résultat pour le colombien aujourd’hui ? Alors qu’il semblait repartir du bon pied à Calpe, il a baissé le pavillon de manière inquiétante sur le chrono. Il aimera les efforts plus longs.

Tadej Pogacar : Qui aurait pu l’imaginer vainqueur à Cortals d’Encamp ? Sur une pente impossible, sortira-t-il du lot ?

Pronostic

La pente ne fait pas de cadeau. Il faut être surhumain pour dompter le col. Superman Lopez devrait donc s’y essayer mais Primoz Roglic ne lui fera aucun cadeau et ne devrait pas le lâcher d’une semelle. Le slovène sait que le colombien est son adversaire numéro 1, même à 2 minutes au général. Astana va vouloir offrir une victoire à son leader et devrait faire sa part du travail. Ce marquage devrait servir à Alejandro Valverde, qui ne représente pas une menace directe pour le leader du classement général. La Vuelta est encore longue et le champion du monde devrait trouver la troisième semaine épuisante.

Pronostic du Guidon : Alejandro Valverde

Laisser un commentaire