Tour of Guangxi 2019

Rien de mieux qu’un petit tour en Chine pour clôturer la saison en World Tour. Tour of Guangxi, 3e édition, toujours aussi passionnant.

Tour of Guangxi 2019

Etape clé

Etape 4 : Nanning – Nongla Scenic Spot

Nongla Guangxi 2019

Parcours identique a la saison derniere, le Tour of Guangxi va se décider au Nongla Scenic Spot. Avec presque 3 kilometres a plus de 7%, c’est pour les puncheurs, mais la cote est plutot courte ! Attention aux hommes forts de fin de saison.


Favoris

Diego Rosa : Arrivant en Chine pour défendre le titre de Gianni Moscon, la formation britannique débarque avec 2 leaders potentiels. David De La Cruz, qui n’a pas couru depuis la Vuelta et qui a déja signé chez UAE – autant dire que le basque vient de se faire punir par sa direction – et donc Diego Rosa, toujours brillant en fin de saison sur ses routes nationales. Dans une course ou seule la forme du moment compte, il disposera également de l’aide de Jhonatan Narvaez, voire Ben Swift. INEOS a l’air de prendre la course au sérieux.

Felix Grosschartner : Leader de rechange chez Bora, l’autrichien s’acquitte plutot bien de la tache. 2e ici l’an dernier, il visera la victoire, comme lors du Tour de Turquie cette saison. Puncheur-grimpeur sous-coté, il a aligné des performances régulieres toute la saison : 5e a San Juan, 12e sur Paris-Nice, 8e en Californie, 4e en République Tcheque, et donc vainqueur en Turquie. Avec Maximilian Schachmann pour l’épauler, il part favori.

Deceuninck Quick-Step : La formation a donc puni Enric Mas en l’envoyant en Chine. L’espagnol reste toutefois sur des bonnes peformances le placant comme archi-favori sur le papier. Tout se jouera sur l’attitude qu’adoptera la nouvelle recrue de Movistar. Apres un top 10 a Superga ou une 13e place sur le Lombardie, s’il veut, il peut. Avec Remi Cavagna, 4e l’an dernier, la Wolfpack prend une assurance. Mais que reste-t-il au francais en fin de saison ? Son programme 2019 n’est pas du tout le meme que l’an dernier. Peut-etre que son équipe mettra ses espoirs sur Pieter Serry ou Petr Vakoc, sans référence notable récemment…

Daniel Felipe Martinez : Une chance a saisir pour le colombien ! Impressionant au Yorkshire, il est en forme apres avoir vu sa saison coupée par une blessure. Coureur assez complet et capable de produire de gros watts, il correspond parfaitement a l’effort demandé a Nongla.

Hugh Carthy : 3e participation pour le britannique, 15e et 23e les deux dernières fois. EF arrive également avec Sep Vanmarcke et Tejay van Garderen, les ambitions sont claires. Le britannique veut sa première victoire sur une course par étapes. La forme est plutôt bonne et la fraîcheur présente après son malheureux abandon sur la Vuelta.

Guillaume Martin : Wanty a des points a aller chercher pour espérer devancer Total Direct Energie dans la course aux invitations sur les Grand Tours 2020. Ce n’est plus le probleme du francais qui a signé chez Cofidis, mais il ne laissera pas passer une victoire en World Tour. Parmi les tres rares coureurs a avoir signé de bons résultats dans cette fin de saison (6e sur le GP Beghelli, 3e au Memorial Pantani, 3e du Tour du Doubs…). Le francais sera épaulé par Xandro Meurisse et Loic Vliegen, deux bons puncheurs. Wanty vient pour la gagne !


A surveiller

Lilian Calmejane : Grosse pression sur les épaules de l’albigeois. L’incertitude autour de la réforme pour les invitations 2020 met Total Direct Enegie dans l’obligation de performer en Chine. Avec ca, c’est la saison du francais qui s’entoure de questions. Pour s’éviter des cheveux blancs, il devra sortir ses meilleures jambes ! Sa 5e place sur le GP de Wallonie il y a un mois est rassurante.

Davide Villela : Homme de fin de saison, il avair pris une 14e place en Chine l’an dernier. Sa forme récente laisse a croire qu’il peut encore mieux faire ! 2e en Croatie, 7e a Oropa et un petit top 30 en Lombardie (en équipier), il a la l’occasion de briller. L’aide Jonas Gregaard sera précieuse, et Astana espera performer sur les routes asiatiques.

Pronostic

Maximilian Schachmann aurait été le candidat idéal à la victoire, mais sa forme est incertaine. C’est à Félix Grosschartner de devoir trancher ! Il est certainement celui dont on devra se méfier. Super puncheur et grimpeur, 2e a Nongla en 2018, il a rarement la chance de s’exprimer mais parvient toujours à se démarquer.

L’approche d’Education First est intéressante. Avec presque 3 leaders, Daniel Felipe Martinez a là l’occasion de se montrer. Le développement de ce coureur très talentueux est intéressant, il a réalisé une bonne saison malgré sa blessure. Coureur assez complet, il a signé des résultats passés sous le radar. 20 à Liège-Bastogne-Liège (dans le temps du 11e) et surtout auteur d’un gros championnat du monde. 29e, sa place ne reflète pas sa course. Coureur léger (63kg) mais capable de tenir de gros efforts sur le plat, il a tenu la dragée haute aux spécialistes pendant 90% de la journée, se permettant même de sortir dans la final.

Cependant, il sera peut-être juste face à Guillaume Martin. Remporter une épreuve World Tour pour une équipe pro conti serait un véritable exploit. C’est bien sur le Tour of Guangxi que cela semble possible ! Le coureur francais dispose de nombreuses qualités, et ne trouve pas d’adversaires sur le papier et suffisaement en forme pour le briser dans la montée de Nongla.

Pronostic du Guidon : Guillaume Martin

Laisser un commentaire