Santos Tour Down Under 2020 – Etape 5 : Glenelg-Victor Harbor

Grand classique du Down Under, l’arrivée vers Victor Harbor change un peu cette année. Un final légèrement plus difficile à négocier pour un sprint en groupe réduit ?


Profil

Tour Down Under 2020 Victor Harbor

Eléments clés

149kms
2 bosses pour décider de la course
1 talus à 4% à 5 bornes de la ligne


Là où la course va se gagner

Victor Harbor

1400m, ce n’est pas long. Pourtant, à 5 bornes de la ligne, les coureurs devront taper un talus à 4% de moyenne. Après l’ascension de Kerby Hill, plutot raide (presque 9% !), le peloton devrait avoir réduit. Si les sprinteurs les plus costauds peuvent passer, les trains eux ne le feront pas. C’est donc un groupe réduit de coureurs qui va se disputer la victoire. Il faudra se débrouiller seul. La route est similaire à celle de l’édition 2016.


Favoris

Daryl Impey : Très régulier depuis la début de la course, à 3 secondes de Richie Porte au général, il lui faut prendre des bonifs aujourd’hui. Sprinteur complet, il aime les finishs en petit groupe. C’est un jour important pour le sud-africain, peut-etre le plus important de la semaine.

  • 13e en 2016, mais en poisson-pilote de Simon Gerrans, le leader du jour.
  • 3 secondes à reprendre.

Caleb Ewan : Visiblement pas en forme, il a déjà accroché 2 étapes… Avec une team qui l’entoure il peut passer Kerby Hill et se trouver dans le groupe de tete. S’il est devant, il gagne.

  • 2 victoires d’étapes en 4 jours !
  • Le sprinteur passant le mieux les bosses.

Sam Bennett : Il lui faudra s’accrocher, mais il a déjà prouvé l’an dernier qu’il pouvait passer des bosses difficiles et venir faire un résultat. Il ne faudra pas oublier l’apport de Mattia Cattaneo et Dries Devenyns dans le final. L’irlandais a les moyens de répondre présent.

  • 1 déception à surmonter (2e à Murray Bridge).
  • Le côté « tout-terrain » de Quick-Step.

Jasper Philipsen : 3 tops 5 en 4 jours, il tourne autour de la victoire ! Il passe bien les obstacles et ne sera pas gené par le petite bosse finale. 4e à Stirling, une étape compliquée pour les sprinteurs, il est le danger numéro 1 aujourd’hui.

  • 1 régularité impressionnante à 21 ans.
  • 1 sprinteur qui n’a pas peur des bosses.

Outsider

Nathan Haas : Dans l’ombre d’Elia Viviani, son leader, l’australien semble dans une super forme. Après une 3e place à Stirling, il a la place de s’imposer aujourd’hui. Il lui faudra prendre la bonne roue et/ou bénéficier de circonstances et du soutien de son équipe (gros doute) pour créer la surprise !


Pronostic

Sur un tel tracé, il faudra être plutot complet. Daryl Impey répond à cette caractéristique et il doit venir chercher des secondes à tout prix avant Willunga Hill. Plutôt rapide mais pas non plus dans les meilleurs sprinteurs du monde, le sud-africain devra tout de même potentiellement se mesurer à des sprinteurs pur jus. Caleb Ewan apparait comme le danger numéro 1, mais c’est bien Jasper Philipsen qui devrait surgir. Avec l’apport de Diego Ulissi mais surtout de Sven Erik Bystrom, surprenant 12e a Paracombe, le belge va convertir aujourd’hui à Victor Harbor. Il passe partout et a été le seul sprinteur présent à Stirling avec Ewan.

Pronostic du Guidon : Jasper Philipsen


Le pari du jour

Jasper Philipsen vainqueur @ 8.00 (0.66%) – chez Winamax

Laisser un commentaire