Tour de France 2020 : Nos favoris pour un maillot distinctif

Tour de France maillot distinctif

Maillot vert, Maillot à pois, Meilleur jeune, qui sont les favoris pour enfiler un maillot distinctif de ce Tour de France 2020 ?


Maillot Vert

Peter Sagan : Le spécialiste et recordman du classement par points (7) vient encore sur le Tour en archi-favori pour revêtir la tunique verte. Pratiquement sans concurrence, sa polyvalence en font un coureur imbattable pour ce maillot. Point d’interrogation tout de même : Prévu sur le Giro, pourra-t-il performer d’entrée de jeu ?

Sam Bennett : L’irlandais a démontré qu’il n’était pas qu’un sprinteur. Capable de sortir sur des arrivées réservées à des profils puncheurs/sprinteurs, il pourrait concurrencer Peter Sagan si l’envie lui en prend. Aidé par une équipe redoutable, la Quick-Step pourrait se prendre à rêver.

Caleb Ewan : Si Peter Sagan gagne peu sur des sprints massifs, l’australien a scoré par 3 fois l’an dernier sur le Tour. Un avantage certain, notamment sur les sprints intermédiaires groupés. Toutefois, il n’est pas envisageable de le voir se démener à la pêche aux points. Il restera bien au chaud dans le peloton.

Prono du Guidon : Peter Sagan


Maillot à pois

Romain Bardet : Il a déclaré vouloir se concentrer sur le général. Il est vrai que l’auvergnat monte en puissance après un bon Dauphiné. Toutefois, la concurrence est trop rude. Va-t-il se battre pour une 9e place ? Le barème fait que les favoris du Tour devrait plus scorer, ce qui pourrait être sa chance. 2-3 accélérations et personne ne devrait lui contester le maillot. Rappelez-vous, il en est le tenant du titre tout de même !

Pierre Rolland : Tout à gagner pour Pierrot ! A la tête d’une équipe franchement limitée pour un Tour de France, Vital Concept visera des échappées. Le sponsor ne voudra pas rater son premier Tour à la TV. Et quoi de mieux que d’endosser le maillot à pois, si cher au public français ? Récemment à l’aise en Savoie et sur le Dauphiné, il a ses jambes du Tour !

Warren Barguil : Quel rôle pour le breton en 2020 ? Co-leader avec Nairo Quintana ? Libre ? Le français est un coureur très populaire, et sait l’importance de porter un tel maillot. 9e d’un Dauphiné relevé, on espère le voir se porter à l’avant. Une stratégie qui pourrait par ailleurs être bénéfique à Arkéa pour brouiller les cartes.

Davide Formolo : Bien sûr, il aura pour rôle de protéger Tadej Pogacar. Pourtant, l’italien semble se destiner à une carrière de baroudeur, la marche étant trop haute pour les classements généraux. Capable de grandes performances en solitaire, en témoigne sa victoire sur le Dauphiné ou en Catalogne l’an dernier, il a le profil pour le maillot.

Alessandro De Marchi : A 34 ans et sans contrat, le baroudeur italien sait que sa fin de carrière dépend de son Tour. Grimpeur et coureur un peu passe-partout, il n’aura personne à protéger. L’absence de réel favori pour le maillot en fait un prétendant de choix. Sa forme est bonne, 11e au Lombardie et surtout 7e d’un championnat d’Italie très difficile sur un terrain qui ne lui est pas favorable. Il sait également gagner sur un Grand Tour, en témoigne ses 3 victoires sur la Vuelta (sur 5 victoires pro !). Le choix de l’expérience.

Prono du Guidon : Warren Barguil


Meilleur Jeune

Daniel Martinez : Difficile de ne pas évoquer le récent vainqueur du Dauphiné. Bon partout, le colombien visera la meilleure place possible sur ce Tour, afin de se placer pour le futur. Très bien entouré, il partagera l’affiche avec Rigoberto Uran et Sergio Higuita. Une concentration de leaders avec différents objectifs qui pourrait rendre difficile la quête du maillot blanc cette année.

Egan Bernal : Vainqueur du Tour 2019, il est le grand favori pour un nouveau maillot blanc. Peu de choses à dire sur lui, l’objectif est le Jaune, le blanc suivra.

Pavel Sivakov : Le plan de rechange d’INEOS ? L’abandon d’Egan Bernal sur le Dauphiné a entretenu le doute sur ses capacités à défendre pleinement son titre. Le russe est alors intervenu sur le tard, réalisant des performances de haut vol, dans la continuité de sa bonne année 2020. On sait à quel point son équipe aime brouiller les pistes. La chance de Pavel ?

Tadej Pogacar : Que dire sur ce diamant brut ? En moins de 2 ans il a déjà remporté le Tour d’Algarve, le Tour de Californie, 3 étapes de la Vuelta (!), signé 13 victoires pro, obtenu un podium pour son premier GT et des tops 10 de grandes qualités. Il est un des favoris du Tour et son potentiel parait illimité. Point noir : une équipe un peu plus faible que ses adversaires.

Prono du Guidon : Egan Bernal

Laisser un commentaire