BinckBank Tour 2019

A travers les Pays-Bas et la Belgique, le BinckBank Tour donne un air de printemps de classique au mois d’août : sprint, contre-la-montre, un peu d’ardennaises, vent et pavés.

BinckBank Tour 2019

Etapes clés

Houffalize BinckBank Tour

Etape 4 : Houffalize-Houffalize

Le BinckBank Tour revient une troisième fois à Houffalize, une étape qui sent bon les ardennaises. Tim Wellens s’y est imposé les deux premières fois, et visera la passe de trois. Toutefois, cette année, changement radical dans le tracé : une perte de 100 kilomètres. Les organisateurs ont misé sur une course très courte de 96 bornes pour espérer dynamiter la course.

Geraardsbergen BinckBank Tour

Etape 7 : Sint-Pieters-Leeuw-Geraardsbergen

Une étape très compliquée à gérer pour le leader ! Avec près d’une quinzaine de monts dont le Bosberg et le Kapelmuur (escaladé une seule fois). C’est une des étapes les plus excitantes de l’année, qui peut tout changer au classement général. Dessinée pour les purs spécialistes des flandriennes, il va y en avoir de partout !

Favoris

Greg Van Avermaet : Avec 5 tops 10 sur l’épreuve, il n’a toujours pas réussi à trouver la faille. Excellent cette saison mais rarement vainqueur (2 victoires), le belge a beaucoup à jouer cette année. Avec la perspective des championnats du monde, il rentre dans une période clé de sa préparation. Pourra-t-il être au maximum ?

Deceuninck Quick-Step : Ne remportant bizarrement que deux fois le BinckBank Tour ces dix dernières années, la formation belge a pourtant de quoi terrifier ses adversaires. L’impressionnante saison réalisée jusque là sur tous les terrains promet un festival.

Tim Wellens : Le belge est un spécialiste du BinckBank Tour. Avec 4 podiums (dont 2 victoires) sur ses 5 dernières participations, il a parfaitement intégré les efforts demandés sur la semaine. Apres avoir remporté par deux fois l’étape de Houffalize et avoir progressé en chrono, il apparaît comme le favori numéro 1.

Oliver Naesen : Le belge retrouve son terrain favori sur une épreuve où il a déjà réalisé deux tops 5. Oliver Naesen, c’est aussi le roi des places d’honneur de haut niveau avec pas moins de 6 tops 10 sur des courses d’un jour cette saison. Une polyvalence qui correspond à la semaine qui l’attend. Le problème pour lui réside sur le chrono. Il devra aller chercher les secondes.

A surveiller

Dylan Van Baarle : 5e l’an dernier, Dylan Van Baarle s’est transformé en super-équipier chez Ineos. Grimpant mieux au détriment de ses qualités de rouleur, il est toutefois toujours dangereux sur ce type d’épreuve. Il devra toutefois aller chercher les secondes sur le chrono. Ses résultats cette saison sur la discipline sont moins brillants qu’auparavant.

Pronostic

Sur le papier, c’est la course parfaite pour Tim Wellens. Déjà double vainqueur de l’épreuve, le belge a également fortement progressé en chrono. Un avantage certain dans la course aux secondes à laquelle nous allons assister cette semaine. Il aura fort à faire face à l’armada Quick-Step : Philippe Gilbert (5 tops 10), Bob Jungels et Zdenek Stybar, qu’on ne présente plus.

Pronostic du Guidon : Tim Wellens

Laisser un commentaire