BinckBank Tour 2019 – Etape 1 : Beveren-Hulst

Une première étape sans difficulté vers Hulst en Zélande. Une journée pour les sprinteurs.

Hulst BinckBank Tour

Déroulement de la course

Profil tout plat aujourd’hui ! Les organisateurs ont posé trois petits secteurs pavés, sans incidence sur l’issue de la course : un sprint massif. Toutefois, cette partie de l’Europe reste soumis à une météo changeante propice aux mouvements. Rien de spécial annoncé aujourd’hui, mais à surveiller tout de même.

Favoris

Alvaro Hodeg : Train rêvé pour le jeune sprinteur de 22 ans. Aux côtés des Gilbert, Stybar, Jungels, Sénéchal, Declercq et Keisse, il sera déposé idéalement dans le final. A lui de convertir face aux mastodontes du sprint. La concurrence risque d’être un peu rude à Hulst, mais il est encore là pour apprendre.

Dylan Groenewegen : Au soir d’un Tour de France mitigé sur le plan personnel (une seule victoire), le néerlandais aura également le championnat d’Europe dans les jambes, une journée qui n’a pas été de tout repos. Avec Mike Teunissen à ses côtés, difficile pourtant de voir la victoire lui échapper.

Sam Bennett : Sans Shane Archbold ou Rudiger Selig, l’irlandais peut-il l’emporter ? Dans une forme ascendante avec la Vuelta qui arrive, il va certainement marcher très fort. Un avantage sur Dylan Groenewegen, sortant du Tour de France. Battu d’un rien à Londres la semaine dernière, les jambes répondent !

A surveiller

Kristoffer Halvorsen : La spécialité d’Ineos n’est pas le sprint, c’est clair. Annoncé que le futur crack du sprint mondial, il peine à confirmer, même s’il a levé les bras 2 fois cette saison. Il aura l’avantage d’avoir Chris Lawless à ses côtés, à moins que le vainqueur du Tour de Yorkshire sprinte pour lui-même à Hulst ?

Jasper Philipsen : Une victoire, 19 tops 10 cette saison, le belge démarre sa carrière sur les chapeaux de roues. Il aura un train plutôt correct avec l’expérimenté Roberto Ferrari, mais il lui sera difficile d’aller prendre la victoire.

Arnaud Démare : Encore une fois absent des débats à Londres, le français rentre maintenant dans une préparation en vue des championnats du monde. L’occasion de se rassurer, mais comme souvent, il peine à conclure sur des sprints réguliers.

Pronostic

Le train de Quick-Step vs. la fatigue de Dylan Groenewegen vs. la fraîcheur de Sam Bennett.

Pronostic du Guidon : Sam Bennett

Laisser un commentaire