Amgen Tour of California 2019 – Etape 5 : Pismo Beach-Ventura

Plus longue étape de ce Tour de Californie, la journée risque d’être longue pour les coureurs ! 5 ascensions répertoriées, et un raidar juste avant l’arrivée à Ventura, pour une étape pleine de surprises ?

Californie Ventura

Déroulement de la course

Avec plus de 2900m de dénivelé, cette étape va bien servir à chauffer les jambes avant Mount Baldy demain. Les difficultés commencent réellement après 120 kilomètres de course et la montée du San Marcos Pass et ses 6 kilomètres à plus de 6.8% de moyenne. Les échappés auront déja creusé un bon écart et devraient bénéficier de ce col pour le maintenir. Ensuite, bien que pas répertoriées, il y aura trois petites ascensions, ne dépassant pas les 2 kilomètres, mais qui devraient empêcher le peloton de travailler correctement. Elles sont pas tres pentues (<5%), mais se présentent surtout juste avant l’ascension de Casitas Pass, grimpée deux fois par deux versants différents. A 35 bornes de Ventura, le peloton va pouvoir gérer.
Mais attention ! Le final n’est pas tranquille ! Les organisateurs ont judicieusement placé une bosse de presque 1 kilomètre à 9% juste avant l’arrivée à Ventura. Avec 5 kilomètres jusqu’à la ligne, c’est une chance pour un favori de prendre d’importantes secondes au général !

Favoris

Gianni Moscon : A l’aise sur ce genre de profil, il était déjà dans le coup à South Lake Tahoe, en finissant 2e. Après un début de saison peu brillant, il pourrait se racheter en s’imposant à Ventura en attaquant dans la dernière bosse.

Tadej Pogacar : Doté d’un sacré punch et très bon descendeur, c’est une étape que le slovène aura coché. C’est l’occasion de prendre des secondes avant l’étape de demain.

Peter Sagan : 9%, c’est un peu dur pour le slovaque. Néanmoins, il s’agit de s’accrocher avant une descente de 5 kilomètres. Il est tout à fait envisageable qu’il parvienne et dégaine dans un sprint en groupe réduit. Il faudra le sortir !

Maximilian Schachmann : L’épouvantail de la journée, le voici. Une arrivée comme cela, c’est presque la victoire offerte sur un plateau pour l’allemand. Toutefois, sa 5e place à South Lake Tahoe sur du 7% à de quoi surprendre. Et s’il manquait de jambes ?

Felix Grosschartner : Similaire à son coéquipier Schachmann, il a largement les moyens de s’imposer. Cependant, l’un ou l’autre va devoir se sacrifier. L’autrichien pourrait en faire les frais.

A surveiller

Education First : Avec l’expérimenté Rigoberto Uran et le puncheur Sergio Higuita, ayant déja répondu présent à South Lake Tahoe, Tejay Van Garderen semble avoir des équipiers de choix. Leader, l’américain n’est pas réputé pour ses qualités de puncheur. Que va faire la formation de Jonathan Vaughters ? Protéger, ou attaquer ?

Travis McCabe : L’américain peut passer la dernière bosse et prendre une victoire inattendue. Sans équipiers, il lui sera quand même difficile de battre des adversaires de niveau World Tour. Il ne faut pas l’écarter pour autant, une victoire en Californie avec le maillot de la sélection doit le motiver grandement.

Pronostic

Les regards seront tournés vers l’étape de demain. La bonne nouvelle pour les favoris, c’est cette bosse finale. A 9%, c’est une bonne opportunité pour quelques favoris de tenter quelque chose. La densité de l’équipe BORA pose un problème pour leurs adversaires. Elle est pour Maximilian Schachmann !

Pronostic du Guidon : Maximilian Schachmann

Laisser un commentaire